Comment valoriser son autoformation ?

Comment valoriser son autoformation ?

Vous avez pris du temps à vous autoformer et vous ne savez pas comment valoriser ces nouvelles compétences auprès des recruteurs ? Voici quelques conseils pour y arriver.

1- Mettre en avant son expérience de l’autoformation

S’autoformer prend du temps et de l’investissement personnel. Quelle que soit la formation choisie, cela demande que vous preniez du temps sur votre quotidien pour y arriver. Temps plein ou temps partiel, cela demande un temps d’organisation qu’il faut mettre en avant auprès des recruteurs.

Que ce soit une formation en ligne (autodidaxie), en présentiel (on se déplace quelques heures par semaine dans un lieu) ou en séminaire, cela demande que l’on sache gérer son quotidien pour atteindre ses objectifs. Vous pouvez apprendre à utiliser des nouveaux outils ou un nouveau métier en quelques semaines seulement et en autonomie ! A vous d’être flexible au niveau de la gestion de votre quotidien.

Se former soi-même c’est se responsabiliser vis-à-vis du but à atteindre. Cela demande une bonne dose de volonté au quotidien et de se discipliner vis-à-vis de ses apprentissages. C’est à vous de décrire les compétences qu’il vous a fallu mobiliser pour atteindre vos objectifs de formation. Curiosité, volonté, sérieux sont autant de compétences à valoriser auprès des recruteurs.

Ces compétences permettent de remettre en question les savoirs, de rechercher de nouvelles informations et de savoir les analyser. Que vous ayez suivi un MOOC ou que vous soyez formé seul sur des logiciels, cette prise d’initiative montre que vous aimez les challenges et la nouveauté ! Et que vous savez vous organiser efficacement pour réussir votre formation.

2- Valoriser les projets réalisés en autoformation

Réaliser un projet en lien avec notre autoformation, c’est mettre en pratique nos nouvelles compétences. Réaliser des projets, c’est ajouter des compétences pratiques à son CV et apprendre à les valoriser auprès des recruteurs. Pour cela, quoi de mieux que de parler de ses apprentissages ? Vous avez pu tester vos nouvelles compétences dans « la vraie vie », parlez-en !

C’est exactement ce que souhaitent les personnes qui peuvent vous recruter: du concret ! Votre expérience pratique est aussi un gage de réussite : quels sont les problématiques que vous avez affrontées ? Comment les avez-vous réglées ? Avez-vous réussi à faire aboutir votre projet ? C’est à toutes ces questions qu’il vous faudra répondre.

Les différentes compétences acquises lors de la réalisation de vos projets permettent de valider votre autoformation. Quelqu’un qui se forme pour développer des sites ou des logiciels peut présenter aisément ses réalisations. Ainsi, un informaticien se doit de s’autoformer au jour le jour puisque ce domaine évolue rapidement. En plus des cours en ligne que propose Github, vous pouvez collaborer avec d’autres développeurs pour écrire des codes.

La pratique est de mise: héberger votre code, suivre d’autres projets web afin de vous en inspirer pour faire évoluer votre pratique, contribuez à des projets open source ! Ainsi, vous pourrez aussi vous faire connaître et reconnaître dans vos nouvelles compétences auprès des professionnels puisque l’on peut aussi vous suivre.

Se former soi-même c’est avoir beaucoup de volonté et un grand sens de l’organisation. Pour valoriser votre autoformation, n’hésitez pas à parler de la concrétisation de vos projets. Vous savez être à l’écoute, traiter des demandes et trouver des solutions. Ce sont des valeurs que les recruteurs recherchent.

isabelle